Site d’informations en ligne, sur Lourdes et le Pays de Lourdes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

L’association du quartier du boulevard de la Grotte inquiète à 3 semaines de Pâques

mercredi 26 mars 2014 par rédaction

Lourdes-Infos.  Votre association se plaint de ne pas avoir été écoutée par la municipalité sortante. Qu’est-ce que vous pouvez nous dire à ce sujet ?

Claudine Aubert : « L’association du quartier du boulevard de la Grotte a été entendue à plusieurs reprises, mais malheureusement .... pas écoutée. Cela fait environ deux ans que nous nous battons pour avoir un quartier propre, attractif et sécurisé. Notre idée est de redynamiser le quartier à travers un parcours historique nommé « Historiquement vôtre » puisque nous sommes au cœur du chemin de vie de Bernadette. En finalité, au bout de deux ans de réunions, nous avons « arraché » à la Municipalité mille euros de subvention, trois jardinières, la remise en eau de la fontaine aux Trois Becs à la rue de la Fontaine ».

Lourdes-Infos. Comment verriez-vous une redynamisation du quartier du boulevard de la Grotte ?

Claudine Aubert : « Le projet nous tient à cœur car c’est avant tout l’image de Lourdes que l’on draine à travers notre patrimoine. Le respecter et le mettre en valeur nous permettront de mieux le faire découvrir.

Un parcours fleuri, une signalétique appropriée (signalétique routière aux entrées de la ville ainsi que piétonne), un partenariat avec l’Office de Tourisme, un site internet, un dépliant, une application du parcours par smartphone demeurent des choses simples à mettre en place tout en étant efficaces.

En créant cette dynamique, nous redynamisons le quartier du boulevard de la Grotte mais aussi la rue du Bourg, la rue Basse, la rue de la Grotte et le centre-ville ».

Lourdes-Infos : Que pensez-vous des travaux réalisés ?

Claudine Aubert : « Des travaux, afin de réduire le risque d’inondation par l’accumulation d’eau de ruissellement ont été effectués cet hiver dans les zones, parking du Lapacca jusqu’au quai Saint Jean. Nous notons cela d’une manière positive tout en sachant que depuis une dizaine d’années, plusieurs fois des travaux ont été réalisés à la rue Basse ».

Lourdes-Infos : La saison arrive. En fonction de ce que vous venez de dire, comment cela se présente ?

Claudine Aubert : « Malheureusement, cela n’a pas été suffisant. A trois semaines de Pâques, donc à l’ouverture de la saison 2014, pas de travaux effectués dans la zone du parking Boissarie. Le sol est fissuré et les crevasses reposent sur une poche d’air, une cavité de plusieurs mètres qu’il faut combler. Cela ne peut se faire dans l’urgence et tous ces mois n’inactivité nous perturbent. Comment recevoir les bus de pèlerins ou des véhicules dans une zone non sécurisée et dangereuse ? Au quai Saint Jean, les balustrades sont non conformes puisque des parpaings provisoires installés dans l’urgence après la destruction du garde-corps par les inondations de la crue du Gave sont toujours en place. La rue Bernadette Soubirous où nous trouvons le moulin de Boly est encore en travaux, rue éventrée et trottoirs non refaits à trois semaines de Pâques ... »

Lourdes-Infos : Je crois savoir qu’une autre forme d’insécurité vous préoccupe !

Claudine Aubert : « C’est exact. Une autre forme d’insécurité nous préoccupe effectivement. Malheureusement, le nombre croissant de sans domicile fixe et de roumains dans notre secteur contribue à une image inexacte de notre volonté. Comment accueillir dans de bonnes conditions des pèlerins et des touristes s’ils se sentent menacés ? »

Lourdes-Infos : Que pensez-vous du projet de Jean-Pierre Artiganave ?

Claudine Aubert  : « Nous sommes contre le projet de M. Artiganave qui voudrait que notre quartier soit un quartier mixte ou éco-quartier moitié logements, moitié commerces . Nous avons tellement perdu de pensions de famille, d’établissements (tabac-presse, épicerie, ...) avec la fermeture du PN 181 qui a enclavé notre zone ... Côté Lapacca, depuis plusieurs années, nous avons assisté successivement à la fermeture de la piscine de la Coustète, le parking gratuit du Lapacca, puisque fermé au tourisme de fin juin avec les fêtes de Lourdes jusqu’à début septembre, fin du pèlerinage des gens du voyage.

Nous ne sommes pas favorables au projet de réaménagement des berges du Gave qui, à terme, orienterait le flux circulatoire vers des zones plus excentrées. Nous demandons un équilibre juste entre tous. Nous ne voulons pas assister à la mort lente de notre quartier que nous aimons ».

Lourdes-Infos : Lancez-vous un cri d’alarme ?

Claudine Aubert  : « La fréquentation des pèlerins et des touristes s’appauvrit. En même temps, nos taxes augmentent (100% d’augmentation de la taxe foncière), la saison 2013 a été difficile pour nous, Lourdais, mais courageusement, nous l’avons surmontée.

Le quartier du boulevard de la Grotte représente environ encore aujourd’hui 350 commerces et draine entre 700 et 1000 emplois. Si ce quartier meurt, l’emploi aussi.

Alors soutenez-nous et sauvez-nous ».