Les infos de Lourdes et du Pays de Lourdes

  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
         

Etape 12 - Relais de la Flamme Olympique - Les Pyrénées-Atlantiques célèbrent les 100 jours avant le lancement des Jeux Paralympiques (Communiqué)

lundi 20 mai 2024 par Rédaction

À 100 jours des Jeux Paralympiques, la Flamme a visité pour sa douzième étape, les Pyrénées-Atlantiques. De Biarritz à Pau, le public a répondu présent pour célébrer ensemble cette date symbolique. Tony Estanguet, Président de Paris 2024, est venu assister sur ses terres à un relais collectif de sa discipline, le canoë-kayak, au stade d’Eaux Vives de Pau qu’il connaît bien. Plus tôt dans la matinée, un relais collectif de surf s’est déroulé à Biarritz, mettant en avant les talents locaux et l’engouement pour ce sport emblématique de la région. De nombreux para athlètes et athlètes se sont succédé ce lundi 20 mai pour porter la Flamme Olympique. La journée s’est conclue avec le para-triathlète Ahmed Andaloussi, qui a allumé le Chaudron devant le Palais Beaumont.


Pour marquer les 100 jours avant le début des Jeux Paralympiques, Fadila Khattabi, ministre déléguée en charge des personnes âgées et des personnes handicapées, s’est rendue dans le Béarn, à Orthez puis à Pau. Pascale Ribes, présidente d’APF France Handicap, a également fait le déplacement pour cette occasion spéciale. L’association a proposé de nombreuses animations pour petits et grands, offrant notamment au public l’opportunité de participer à des activités de sensibilisation, telles qu’un parcours en fauteuil et une expérience immersive en réalité virtuelle de simulation de handicap.
 

Un vaste terrain de jeu pour les sportifs professionnels et amateurs

Bordé à l’ouest par l’océan Atlantique et au sud par la chaîne pyrénéenne, le département des Pyrénées-Atlantiques, de cultures basque et béarnaise, est une terre de nature, de terroir et d’histoire. Après douze jours d’itinérance sur le pourtour méditerranéen, la Flamme a cheminé le long de la plage de la Côte des Basques, reconnaissable à ses falaises majestueuses. À Saint-Jean-de-Luz, elle a traversé la baie à bord de traînières, ces fameuses barques de pêche traditionnelles à la rame. Les sports nautiques étaient à l’honneur aujourd’hui. À Bayonne, la Flamme a vogué sur la Nive en aviron, avant de découvrir d’autres symboles de l’ancienne cité fortifiée, comme le Château-Vieux, classé monument historique et la cathédrale Sainte-Marie, inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. De véritables trésors architecturaux ! La Flamme a également voyagé dans l’ancienne capitale du Béarn, à Orthez, en empruntant le Pont Vieux, emblème de la ville qui enjambe fièrement le gave de Pau. Le Relais de la Flamme était l’occasion supplémentaire d’aller à la rencontre de deux cultures fortes, ayant su préserver leur mémoire et conserver leurs coutumes sur un même territoire.
 

Près de 140 Porteurs de la Flamme pour fêter le lancement imminent des Jeux Paralympiques 

Mathieu Lencauchez, président de l’Anglet Badminton Club, a lancé à Biarritz l’étape dans les Pyrénées-Atlantiques avec une joie immense. Plusieurs para athlètes ont porté la Flamme tout au long de la journée, à l’image de Nicolas Bachoffer. Cet ancien champion du monde de para triathlon, qui a conquis des sommets en compétition et en gravissant le Kilimandjaro, consacre désormais son temps et son énergie à aider les autres en tant que président de deux associations sportives. Maxime Cabanne, membre de l’équipe de France de para surf, a quant à lui participé au relais collectif de surf, aux côtés de Céline Rouillard, médaillée aux championnats du monde de para surf.
Parmi les moments forts, d’autres grands noms du sport ont rejoint cette liesse collective. Bixente Lizarazu a été le dernier à porter la Flamme dans sa ville natale, Saint-Jean-de-Luz. Jérôme Fernandez, ancien handballeur international français et le chef cuisinier Juan Arbelaez, féru de sport, lui ont succédé plus tard dans la journée. Pau, reine de tous les sports, n’était pas en reste, comptant parmi ses Porteurs Émilie Andéol, ancienne judokate, Jérémy Chardy, joueur de tennis et l’ancien tennisman Guy Forget. La journée s’est terminée en beauté avec Ahmed Andaloussi, qui a allumé le Chaudron du site de célébrations avec la même détermination à transmettre aux jeunes générations l’importance de la persévérance et de l’engagement.
 

Deux relais collectifs pour cette journée spéciale 

Biarritz, berceau du surf français depuis 1957, reste incontestablement le cœur de cette discipline dans l’Hexagone. Biarritz a accueilli à onze reprises les championnats de France et trois championnats du monde. Ce lundi 20 mai, le relais collectif de surf a captivé les spectateurs. Le capitaine Antoine Delpero et d’autres personnalités marquantes de ce milieu ont brillamment représenté la famille fédérale du surf, tout en incarnant les valeurs fortes de l’Olympisme. Cette journée a été marquée par un deuxième relais collectif, cette fois en canoë-kayak, à Pau. La Flamme a défilé dans le Stade d’Eaux Vives, fief de Tony Estanguet, et lieu de référence du canoë-kayak. La Flamme est descendue en raft, portée par Anne-Lise Bardet, médaillée de bronze en kayak slalom monoplace aux Jeux de Sydney en 2000 suivie par d’autres canoës. Le relais collectif s’est symboliquement terminé avec Titouan Estanguet, avançant déjà dans le sillage de son père, et Patrice Estanguet, frère du triple champion Olympique en C1.
Après-demain, le Relais de la Flamme en Dordogne promet d’éveiller tous les sens entre la gastronomie de renommée mondiale, le patrimoine culturel et historique et les espaces vallonnés. Son périple débutera à Bergerac, passera ensuite par Saint-Aulaye-Puymangou, Sarlat-la-Canéda, Nontron, Montignac-Lascaux, Agonac et terminera son parcours du jour à Périgueux.


Tony Estanguet, Président de Paris 2024 :

“Quelle émotion de voir le département des Pyrénées-Atlantiques illuminé par le passage de la Flamme ! La retrouver chez moi, à Pau, au stade d’Eaux Vives avec le relais collectif de canoë-kayak, c’est forcément quelque chose de fort. Merci pour l’accueil que les habitants du département ont réservé à la Flamme ! Depuis le début du Relais, nous pouvons ressentir l’enthousiasme des Françaises et des Français dans tous les territoires traversés, ce vrai supplément d’âme qui nous accompagne pour cette dernière ligne droite avant les Jeux, à 67 jours des Jeux Olympiques et tout juste 100 jours des Jeux Paralympiques. Ensemble, on fait monter les émotions et les énergies !”

© Paris 2024